“Dans ma maison” Jacques Prévert…U moju kucu, Zak Prever

Dans ma maison vous viendrez
D'ailleurs ce n'est pas ma maison
Je ne sais pas à qui elle est
Je suis entré comme ça un jour
Il n'y avait personne
Seulement des piments rouges accrochés au mur blanc
Je suis resté longtemps dans cette maison
Personne n'est venu
Mais tous les jours et tous les jours
Je vous ai attendu

Je ne faisais rien
C'est-à-dire rien de sérieux
Quelque fois le matin
Je poussais des cris d'animaux
Je gueulais comme un âne
De toute mes forces
Et cela me faisait plaisir
Et puis je jouais avec mes pieds
C'est très intelligent les pieds
Ils vous emmènent très loin
Quand vous voulez aller très loin
Et puis quand vous ne voulez pas sortir
Ils restent là ils vous tiennent compagnie
Et quand il y a de la musique ils dansent
On ne peut pas danser sans eux
Il faut être bête comme l'homme l'est souvent
Pour dire des choses aussi bêtes
Que bête comme ses pied gai comme un pinson
Le pinson n'est pas gai
Il est seulement gai quand il est gai
Et triste quand il est triste ou ni gai ni triste
Est-ce qu'on sait ce que c'est un pinson
D'ailleurs il ne s'appelle pas réellement comme ça
C'est l'homme qui a appelé cet oiseau comme ça
Pinson pinson pinson pinson

Comme c'est curieux les noms
Martin Hugo Victor de son prénom
Bonaparte Napoléon de son prénom
Pourquoi comme ça et pas comme ça
Un troupeau de Bonapartes passe dans le désert
L’empereur s'appelle Dromadaire
Il a un cheval caisse et des tiroirs de course
Au loin galope un homme qui n'a que trois prénoms
Il s'appelle Tim-Tam-Tom et n'a pas de grand nom
Un peu plus loin encore il y a n'importe quoi
Et puis qu'est-ce que ça peut faire tout ça

Dans ma maison tu viendras
Je pense à autre chose mais je ne pense qu'à ça
Et quand tu seras entrée dans ma maison
Tu enlèveras tous tes vêtements
Et tu resteras immobile nue debout avec ta bouche rouge
Comme les piments rouges pendus sur le mur blanc
Et puis tu te coucheras et je me coucherais près de toi
Voilà
Dans ma maison qui n'est pas ma maison tu viendras.

***

Doci cete u moju kucu
Zapravo to i nije moja kuca
Usao sam tako jednoga dana,
Nikoga nije bilo unutra.
Samo je venac crvenih paprika visio na belom zidu.

Dugo sam ostao u toj kuci
Niko nije dolazio
Ali svakoga dana i svakoga dana
Cekao sam vas.

Nisam nista radio
Mislim nista ozbiljno
Nekada izjutra njakao sam iz sve snage
Kao magarac
I to mi je godilo
Onda sam se igrao nogama
Te noge su jako inteligentne
Odvedu vas jako daleko ako vam se bas ide jako daleko
A opet,ako vam se ne ide nikud i one ostaju kod kuce i prave vam drustvo
Kakve gluposti
Jednom nogom u grobu a to znaju i vrapci na grani
A zasto bi to uopste vrapci znali
Vrapci znaju kad znaju a ne znaju kad ne znaju ili kad su samo delimicno obavesteni;
Sem toga oni se uopste tako i ne zovu
To su ih samo ljudi tako nazvali
Vrabac vrabac vrabac

Martin Igo Viktor tako mu je bilo ime
Bonaparta Napoleon tako se zvao
Zasto tako a ne drugacije
Imperator se zove deva jednogrba
Ima trkaci sto i konja s ladicama
Izdaleka ide covek ima samo tri imena
Zove se Tim Tam Tom a ni prezime mu nije veliko
Malo dalje stoji bilo ko
Jos malo dalje stoji bilo sta
I kakve sve to uopste ima veze
Doci ces u moju kucu
Ja mislim stosta ali u stvari samo na to mislim
I kad dodjes skinuces se i stajaces tako gola sa usnama crvenim
Crvenim kao venac crvenih paprika sto visi na belom zidu
I onda ces leci i ja cu leci kraj tebe

Eto.
U moju kucu koja zapravo i nije moja kuca
Doci ces

10174894_10152941011646289_6827676239073960748_n

Advertisements

Komentariši

Upišite vaše podatke ispod ili kliknite na jednu od ikona da se prijavite:

WordPress.com logo

You are commenting using your WordPress.com account. Odjava / Promijeni )

Twitter slika

You are commenting using your Twitter account. Odjava / Promijeni )

Facebook fotografija

You are commenting using your Facebook account. Odjava / Promijeni )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Odjava / Promijeni )

Povezivanje na %s